Comment bien se protéger lorsqu'on est influenceur ?

20 Août 2020 Protection du Dirigeant

Le métier d’influenceur et plus généralement le domaine du marketing d’influence n’est pas encore règlementé. L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité a instauré une forme de cadre juridique, toutefois certaines incertitudes persistent. Dans ce contexte, il est nécessaire de protéger votre statut d’influenceur afin de pouvoir vivre de ce métier.            

Le contrat de management

Dans le but de gérer au mieux votre activité et plus généralement votre carrière dans le domaine du marketing d’influence, il est essentiel de garantir votre représentation.

Certains influenceurs font le choix de faire appel à un manager. Ce dernier organise alors leur emploi du temps, leur représentation, leur planning et gère la mise en relation avec de potentiels partenaires.

En conséquence, le contrat que vous signez avec une agence de management est crucial. Ce dernier doit alors contenir plusieurs clauses dont une clause d’obligations à remplir par le mandataire. Il est essentiel de faire figurer au sein de votre contrat une mention certifiant que votre mandataire est dans l’obligation de représenter vos intérêts au mieux lors des négociations entreprises en votre nom avec de potentiels partenaires.

Enfin, il apparaît primordial d’être vigilant et précis lors de la rédaction de votre contrat étant donné que le mandataire aura la possibilité de gérer l’ensemble de votre carrière professionnelle.

Le contrat de partenariat

Une étape incontournable lors de l’insertion dans ce monde du marketing d’influence est le travail avec vos partenaires. Le plus souvent ce sont des marques qui font appel à votre visibilité pour promouvoir leurs produits. La relation avec ses partenaires est essentielle afin d’assurer votre stabilité et continuité dans le temps.

 

Afin de garantir un contrat de partenariat équitable il convient d’établir plusieurs éléments :
- durée du partenariat ;         
- potentielles deadlines pour soumettre le contenu créé pour approbation ;         
- timing exact de la publication du ou des contenus (jour et heure) ;         
- date à laquelle les publications peuvent ou doivent être supprimées (si cela est prévu dans le contrat) ;        
- définir sa rétribution ;          
- définir la propriété du contenu ;     
- la clause d’exclusivité ou de non-compétition ;

 

Il est possible pour le partenaire de traiter directement avec vous sans passer par l’intermédiaire d’une Agence de management. Dans cette hypothèse il est alors essentiel de garantir l’ensemble des points ci-dessus. Toutefois, lorsque vous êtes représenté par une Agence de management, cette formalité revient alors à votre mandataire, même s’il est fortement recommandé de vérifier l’ensemble des clauses du contrat avant signature afin de s’assurer que la négociation entreprise par votre mandataire vous convient.

Les différentes précisions apportées dans vos contrats, que ces dernières soient directement avec vos partenaires ou avec votre manager, permettent d’assurer la protection et la sécurité de vos engagements.           


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.